L’agence Eliophot a été invitée par l‘Hôtel le Galice, partenaire de l’Open du pays d’Aix qui a eu lieu du 6 au 12 mai 2019.

C’est au Country club aixois que s’est déroulé ce rendez-vous incontournable. Nous avons voulu ici répondre aux questions que vous vous posez certainement en temps qu’hôteliers et restaurateurs et vous faire découvrir les coulisses d’un partenariat de ce type.

C’est donc avec Marine Boscq, directrice des opérations à l’Hôtel le Galice à Aix qu’a eu lieu cette interview :

 

 

1.1 La planification
« Nous avons signé le partenariat avec l’Open Pays d’Aix CEPAC à la fin du mois de mars, à peu près 2 mois avant la date de l’événement. Nous sommes rentrées en contact directement avec un des directeurs associés de la manifestation. Il y avait plusieurs formules pour les professionnels à des tarifs différents avec plus ou moins de visibilité. Nous avons sélectionné une des offres qui nous paraissait la plus intéressante en rapport qualité/prix et qui allait surtout nous permettre de nous rendre compte de l’impact d’un tel partenariat pour l’hôtel. »

 

1.2 Quel est le coût de ce type de partenariat ?
Pour l’événement seul : une loge toute la semaine (6 personnes) et l’invitation aux soirées partenaires :  il faut compter environ 3000 euros.Nous avons ensuite reçu des clients à déjeuner toute la semaine sur place, donc il faut ajouter un petit budget pour recevoir ces invités au Country Club.

 

1.3 Les répercussions

Les objectifs se résument en 4 mots :  la visibilité, la notoriété, la réputation et la fidélisation

Plusieurs typologies de personnes ont été invitées :

  1. Clients : pour fidéliser et remercier des gérants d’entreprise ou bien des réservataires qui produisent des nuitées et/ou des séminaires toute l’année à l’hôtel (secteur public & privé)
  2. Des DMC (destination management compagnie), des agences événementielles, des Venus Finder… des personnes importantes pour la vie de l’hôtel, qui tout au long de l’année, vendent notre produit auprès de leur client.
  3. Prospects : rencontrer des entreprises lors des soirées partenaires, souvent des entreprises avec des besoins locaux, booster sa visibilité et sa réputation en local
  4. Des fournisseurs & des distributeurs : ce qui permet d’avoir des contacts plus conviviaux (Ex : Booking), faire son reporting trimestriel dans un cadre différent, relations différentes qui permettent de maintenir un bon lien et d’entretenir des relations plus pérennes.

1.4 La communication

De J-30 à J-6 :

« On a essayé de beaucoup communiquer en B to B », invitation par mail, réalisation d’un planning des RDV, s’assurer de la bonne tenue du retro planning et des deadlines.

De J-5 à Fin du tournois :

Sur place on a essayé de transmettre un maximum d’informations à notre Community Manager pour qu’il puisse poster en temps réel, mettre en avant nos clients, nos fournisseurs. Lors des RDV, on essaye de prendre quelques selfies par exemple, pour mettre en avant cela de façon plus ludique. Nos invités ont également joué le jeu sur les réseaux sociaux, ce qui nous a permis de renforcer nos communautés

Pendant le tournois :

Lorsqu’il restait des places disponibles en loge, nos réceptionnistes ont pu proposer à nos clients individuels de venir profiter d’un moment avec nous.

 

1.5 Est-ce réservé aux chaines telles que le Best Western ou également aux hôtels indépendants ? 

Tout type d’hôtels indépendants peut être partenaire mais il faut avoir un minimum de budget dédié à ce type de partenariat et également bien comprendre l’importance de la  représentation commerciale en externe pour un hôtel indépendant.

« Je pense que cela a un réel impact sur l’ancrage territoriale de l’hôtel, surtout après 2 ans de rénovation, montrer qu’on est à nouveau sur scène, faire parler de nous … rien de tel qu’un  événement avec une majorité d’entreprises 100% locales.  »

 

Alors, tentés pour vous lancer sur un partenariat ?

 

Articles similaires